«

»

Nov 05

LE POUVOIR DE LA PENSÉE ET SON HISTOIRE : LES COULEURS DE LA VIBRATION DE LA PENSÉE VIII

LEÇON 6

LES COULEURS DE LA VIBRATION DE LA PENSÉE VIII (SUITE ET FIN)

Un homme de nature excitable est au théâtre, tout à coup un cri retentit « au feu », une vague de peur balaye la salle, chaque esprit se trouve saisi par le courant cosmique rouge de la peur, chacun des centres de conscience de l’assemblée a touché ce grand courant et se trouve envahi par l’épouvante. L’homme excitable perd la raison, il veut se sauver à tout prix, brutalement, il foule aux pieds les femmes et les enfants et se rue comme un animal sauvage, pour se libérer de la masse d’êtres humains qui se débattent autour de lui.

Il y a ou il n’y a pas le feu, mais l’esprit objectif de cet homme est entré en connexion par la pensée avec le courant de la peur, il ne s’est pas rendu maître de l’émotion qui a fondu sur lui, et sa nature animale s’est déchaînée.

Ces courants cosmiques qui entourent notre terre correspondent en couleur et en degré de vibration à chacune des couleurs de l’aura humaine et animale: toutes les créatures vivantes usent de ces courants, soit consciemment, soit inconsciemment.

Quand l’homme apprend à vibrer harmonieusement avec la couleur ou courant cosmique qu’il désire employer, son développement devient plus rapide qu’en se servant inconsciemment de ces courants comme le font les animaux. C’est d’après la couleur de ses vibrations qu’un homme se met en contact avec ces forces cosmiques, cause de désastres pour lui quand il se sert des forces inférieures.

Prenez, par exemple, le courant de la peur. Un homme qui craint constamment quelque chose ou quelqu’un qui se met en contact avec ce courant qui ne cesse d’agir sur lui sera empêché de réussir dans tout ce qu’il entreprendra, à moins qu’il n’élève ses vibrations au-dessus de ce courant, et ne se détache ainsi de lui. Il est donc vraiment de la plus grande importance pour l’homme d’apprendre à contrôler ses pensées et ses vibrations.

Il existe aussi différents plans de conscience, et c’est d’après ses vibrations qu’un homme peut agir sur eux. Un homme peut ne voir d’autre couleur que le rouge si ses nerfs optiques en sont à un degré de vibration trop intérieur pour qu’il puisse enregistrer aucune couleur d’un degré plus élevé, de même quelques hommes ont plus que d’autres l’appréhension des lois de la vie, parce que leurs vibrations sont assez élevées pour les rendre sensibles à celles qui viennent d’autres plans supérieurs.

Un génie est un homme dont la conscience assez développée dans son évolution peut entrer en contact avec des plans plus nombreux de la conscience cosmique que les autres hommes. Vous vous rappelez peut-être ces lignes de Wordsworth:

Une primevère sur la rive d’un fleuve, ce n’était pour lui qu’une primevère jaune – Qu’était-ce donc de plus?

C’est ainsi qu’un homme ne voit dans une primevère qu’une plante quelconque; un autre pense que c’est une jolie fleur jaune; un troisième y découvrira tout le mystère de l’Univers, il verra l’effet vibrant de l’idée divine,

« Ce que Dieu a géométré » suivant l’expression des élèves de Pythagore.

Il y a 49 états de conscience, mais les esprits de la moyenne des hommes fonctionnent seulement sur dix ou douze. La science a une grande quantité de portes que nous pouvons tous ouvrir, mais si nous maintenons notre pensée dans les conditions de conscience les plus inférieures, sans jamais aspirer à nous élever au delà, ces portes nous resteront toujours closes. En vivant seule- ment dans la cave de notre maison, comment verrions-nous le soleil de Dieu ruisseler sur le monde? Sa lumière ne brillera pour nous que si nous voulons aller là où elle peut nous atteindre.

Tous les grands maîtres du monde ont en substance enseigné les mêmes règles de conduite et de moralité. L’Ethique n’est pas fondée sur le Code, ni sur les sentiments, mais établi sur les lois immuables de la nature. « Aimez vos ennemis », fut un des préceptes enseignés par Jésus, précepte troublant entre tous.

Combien se demandent, sans le dire, quelle est la raison valable d’un tel enseignement? Ce précepte a pourtant une base purement scientifique. L’amour n’est pas un sentiment indéfini, c’est une réalité, la plus haute et la plus grande force dynamique de cette planète, elle se manifeste sur tous les plans.

Nous pouvons la sentir sur le plan des effets et la voir sur le plan mental si nous sommes capables de fonctionner sur ce plan. L’amour pur produit par l’esprit subjectif se manifeste en force constructive ayant son degré supérieur spécial de vibration jaune. La colère, émotion qui procède de l’esprit objectif de l’homme, vibre à un degré inférieur, le rouge.

Un être qui vous hait – un ennemi – envoie vers vous un courant de pensée rouge, si vous envoyez en retour des pensées d’amour, vous projetez une force de vibration jaune infiniment supérieure et plus puissante que le rouge, qui fait dévier la vibration inférieure et l’empêche de vous atteindre.

Eu vivant d’accord avec les principes éthiques, vous atteindrez une qualité supérieure de pensée ou vibration, et les forces supérieures de vibration vous protégeront contre le mal. Quand nous étudierons les forces spirituelles, nous verrons comment, par le contrôle de nos pensées, nous pouvons nous servir des forces cosmiques.

attraction_je_veux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.