«

»

Oct 16

LE POUVOIR DE LA PENSÉE ET SON HISTOIRE : LA LOI DE LA REINCARNATION V

En tant que Chrétien, je ne crois pas en la loi de la réincarnation. Cependant je me donne la liberté de publier cette série d’articles sur mon blog, car j’estime qu’il est toujours intéressant de bien comprendre avant de juger. De plus on peut en tirer de bonnes choses concernant le pouvoir de la pensée. Merci

LEÇON 5

LA LOI DE LA RÉINCARNATION (SUITE)

Pendant que nous parlons du changement de corps de l’homme ou réincarnation, il serait bon, avant d’entrer plus avant dans le sujet, de répondre à une question qui se pose maintenant dans l’esprit de nombre d’entre nous. Qu’advient-il de l’homme dans l’intervalle de ses changements de corps ou incarnations?

* Ce changement ne serait pas régulier. Quelques savants pensent qu’il a lieu tous les ans pour certains individus.

Ainsi qu’il existe différents états de la matière dans notre monde objectif, tels que: gaz, liquides, solides, ainsi existe-t-il différents états de la matière dans le monde subjectif, états qui ne sont pas distincts ni séparés, mais qui, selon leur différence de densité, se pénètrent les uns les autres.

Sur le plan physique, dans certaines conditions, les substances se mélangent, par exemple, dans un siphon d’eau gazeuse ou dans une éponge imbibée d’eau, chaque substance l’une dans l’autre occupe le même espace. La terre solide contient de l’eau à l’intérieur et à l’extérieur.

Hors de la terre se trouvent de l’eau ou vapeur en nuages, ce qui n’empêche pas la terre et les nuages de contenir en même temps de l’air – des gaz – qui existent et se répandent au loin dans l’espace. Rien ne s’oppose donc à l’existence sur le côté subjectif de la vie, de formes, de matières plus délicates qui pénètrent notre terre, notre eau, nos gaz.

La terre est ceinturée de ces zones subtiles, ressemblant beaucoup aux anneaux qui entourent Saturne, les plus denses interpénètrent notre terre, alors que les autres se distendent au loin dans l’espace suivant leur raréfaction et leur taille. Ces cercles matériels sont chacun d’une densité de matière différente, déterminée par l’intensité variée de leurs vibrations. Imaginons notre monde comme une balle de laine poreuse flottant dans un bassin d’eau.

L’eau correspond au premier plan subjectif et n’entoure pas seulement la balle, mais la pénètre. Une ceinture d’atmosphère environne l’eau qui représente le second plan subjectif et par delà se trouve une ceinture d’éther formant le troisième plan subjectif. C’est dans ces cercles divers que demeure l’homme entre ses incarnations, et c’est dans le premier cercle, celui qui interpénètre la terre, que vont les âmes ou esprits des animaux.

Selon l’intensité de ses vibrations, de sa pesanteur spécifique, l’homme est attiré dans l’un ou l’autre de ces cercles intérieurs ou sphères qui correspondent et s’harmonisent avec ses vibrations personnelles. Les cercles ou sphères subjectives ne servent pas, comme beaucoup le pensent, au développement de l’homme, mais sont des endroits de repos où il passe en revue ses expériences et assimile la science acquise sur la terre.

Un homme ne peut aller au delà de la photosphère de cette terre s’incarner sur d’autres planètes comme certains métaphysiciens l’affirment  –  du moins jusqu’à ce que ses vibrations, qui contrôlent sa pesanteur spécifique, soient devenues si intenses, si divines, que l’opération de la loi de pesanteur ne puisse le confiner plus longtemps sur la terre ou dans les plans subjectifs qui l’entourent.

Les pensées d’un homme étant la cause de ses vibrations, un homme matériel, sensuel et voluptueux se trouve par harmonie de vibrations attiré sur le premier plan subjectif où il reste lié à la terre. Il ne peut s’élever plus haut qu’un animal quelconque, il reste ainsi dans le premier cercle qui entoure et interpénètre le monde matériel jusqu’à ce qu’il soit prêt à se réincarner.

attraction_je_veux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.