«

»

Oct 12

LE POUVOIR DE LA PENSÉE ET SON HISTOIRE : LA LOI DE LA REINCARNATION I

En tant que Chrétien, je ne crois pas en la loi de la réincarnation. Cependant je me donne la liberté de publier cette série d’articles sur mon blog, car j’estime qu’il est toujours intéressant de bien comprendre avant de juger. De plus on peut en tirer de bonnes choses concernant le pouvoir de la pensée. Merci

LEÇON 5

LA LOI DE LA RÉINCARNATION

Herbert Spencer, dans ses Premiers Principes, après une longue dissertation sur la force et la matière, accepte le fait de l’indestructibilité de la matière et de la persistance de la force.

Il développe cette idée que la matière et la force persistent à travers tous les changements de forme, et prétend qu’il existe seulement une certaine quantité de force et de matière dans l’Univers.

 Il conclut en déclarant que l’Univers entier est un développement de l’homogène à l’hétérogène, avec retour à l’homogène, et désigne ces périodes respectives « Époques alternatives d’évolution et de dissolution », effleurant ainsi une vérité occulte, un fragment de science occulte.

 Car l’occultisme n’enseigne rien de semblable à l’éternité, du moins telle qu’elle est comprise par l’esprit occidental, mais déclare que rien ne peut continuer indéfiniment sans repos, tout se meut suivant une loi donnée, les périodes d’action et de réaction se succèdent d’un bout à l’autre de la nature.

 Ceux d’entre vous qui sont familiers avec la philosophie orientale se souviendront que « les jours et les nuits de Brahma » n’expriment pas autre chose. D’après l’occultisme, la grande conscience se manifeste périodiquement en tant qu’Univers, après chaque manifestation, vient une période de repos, une période de nuit, pendant laquelle la divine conscience elle-même doit se reposer.

Quand vient la nuit de Brahma, l’Univers sent graduellement les pulsations de sa vie se ralentir et s’affaiblir, une par une, les planètes deviennent invisibles, les étoiles s’éteignent une à une et les soleils eux-mêmes s’assombrissent. La terre roulée comme un parchemin, les Dieux et les hommes, les mondes et les soleils, tout s’endort  –  il n’y a plus de pensées dans le grand esprit.

Tout est silence, repos, obscurité. La réaction a suivi l’action, le travail du jour accompli par le Tout et les Parties Suprêmes, la nuit cosmique est venu.  Cette nuit de repos dure des Eons embrassant des milliers et des milliers d’années, puis vient la création. Une légère pulsation se manifeste dans la grande conscience et des rudiments: d’Univers commencent à exister.

C’est, en quelque sorte, le spectacle que pourrait présenter une immense salle plongée dans l’obscurité, au centre de laquelle brûlerait une flamme vacillante, seul point lumineux visible dans toute la nuit, et voilà que naît une autre flamme, puis une autre, et encore une autre, l’atmosphère pesante commence à battre et bientôt toute la salle est illuminée, l’obscurité devient lumière, l’Inexistant existe et c’est le mouvement.

Vous avez tous observé la nuit descendant sur une ville, à mesure qu’elle s’assombrit, ici et là apparaissent, les unes après les autres, de petites lueurs brillantes qui se multiplient et s’étendent à travers la ville entière comme une grande vague lumineuse. Les ténèbres et l’obscurité ont fait place à la lumière.

attraction_je_veux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.