«

»

Avr 14

LES FORCES OCCULTES ET PSYCHIQUES INFÉRIEURES – LEURS DANGERS VII

attraction_je_veux

LEÇON 8

LES FORCES OCCULTES ET PSYCHIQUES INFÉRIEURES – LEURS DANGERS (SUITE)

Quelque grande découverte a-t-elle été faite par l’entremise de ces « esprits guides »? « Vous les connaîtrez à leurs fruits » et le résultat des investigations de la Société des recherches psychiques dans cette voie, a simplement vérifié le phénomène obtenu par les spiritualistes depuis 1849: pas un des investigateurs n’a encore découvert la vraie cause du phénomène ou formulé la loi qui le régit.

Une des plus grandes preuves donnée par les médiums est celle-ci: certaines entités parlent ou écrivent par leur entremise sur des sujets connus seulement du mort et de l’investigateur. Mais cela ne prouve pas que l’entité en question soit l’âme d’un cher disparu, n’importe quelle entité désincarnée peut lire dans l’esprit de l’investigateur et voir les images de sa pensée dans son aura.

Le passé d’une personne quelconque peut être lu ainsi, car il est écrit autour d’elle dans sa photosphère et se transporte partout avec elle. Un pasteur prétendait être en communication avec son fils mort et avoir la certitude que c’était lui, par ce fait qu’il lui avait révélé l’endroit où se trouvaient certains papiers dont personnellement il ne connaissait pas même l’existence.

Cette preuve ne suffisait pas à démontrer que l’information venait du fils de cet homme, car une entité quelconque pouvait agir ainsi, cette révélation provenait tout aussi bien de n’importe quel esprit objectif que de celui du fils du pasteur, sans qu’il soit possible d’en identifier l’auteur.

La seconde classe est celle des clairvoyants passifs, de ceux qui cultivent la médiumnité passive dans le but d’agir sur le plan subjectif. Ces clairvoyants permettent à une entité d’empreindre une image mentale dans leur esprit, ils décrivent alors ce qu’ils voient, mais ce n’est pas une vraie clairvoyance, car l’entité qui influence le médium est responsable de cette peinture qui peut n’être qu’une création fantastique.

Le médium n’a pas vu une réalité, mais seulement la création mentale d’un autre, et quand nous considérons le caractère de la plupart des entités contrôlantes, nous pouvons avancer sans crainte que leurs images ne méritent pas grande créance. La troisième classe d’investigateurs est celle des clairvoyants artificiels.

Elle est composée presque entièrement des liseurs de cristal, de miroir magique, etc…, qui se mettent par ces pratiques en état de semi-hypnose, état dans lequel ils deviennent sensibles aux influences psychiques d’où résulte l’empreinte de peintures mentales. La vanité ou le désir du gain, est habituellement la cause de cette sorte de pratique et non le désir de s’accroître et de se développer.

Les mêmes dangers d’influences psychiques sont autant à redouter ici que pour les expérimentateurs mentionnés plus haut. Mais il y a une vraie clairvoyance ou état de prophétie qui dépend de deux causes: un esprit subjectif bien développé qui régit son esprit objectif, et un état physiologique spécial.

Presque au centre du cerveau de chaque être humain se trouve un petit organe appelé glande pinéale, c’est le centre principal, à travers lequel l’esprit de l’homme doit fonctionner, de façon à ce que l’homme puisse posséder le rayon X visuel, qui lui permet de voir au-delà du plan matériel, sur les plans intérieurs ou subjectifs de la conscience. Cette glande peut s’accorder avec les plus subtiles vibrations enregistrées par chacun de nos autres sens, vibrations qui nous relient aux mondes ou plans intérieurs.

L’étudiant occultiste, parvenu à un certain point de développement, apprend à diriger des courants de forces cosmiques spéciaux dans cette glande, pour l’agrandir et élever ses vibrations. Ceci accompli, il peut agir sur le plan subjectif par un effort de sa volonté, aussi bien et aussi facilement qu’il peut voir sur le plan objectif en ouvrant ses yeux physiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.